Communiqué de presse - Paris, le 03 mars 2020

6 mois pour devenir triathlète après son licenciement d'une startup

C'est le challenge complètement fou que s'est lancé Maxime Courtaigne en 2020 après s’être fait licencier économiquement par une startup. Débutant en triathlon, il ambitionne de se qualifier pour les championnats du monde Iron Man d'Hawaï. Apprentissage, persévérance, dépassement de soi : son projet IronMax véhicule des valeurs fortes et nécessite un entraînement intense de 20h par semaine. Plus qu’une simple aventure, ce défi est un moyen original de bâtir les fondations d’une nouvelle vie plus en ligne avec ses désirs et convictions.
 

4km à la nage, 180km en vélo et 42 km de course à pied

Chaque discipline est une véritable épreuve d’endurance à elle seule. Lorsque l’on enchaîne les trois, ça s’appelle un Iron Man - littéralement L’homme de Fer. Maxime n’a jamais participé à un triathlon pour le moment. Il devra le terminer en moins de 9h pour espérer obtenir une place pour les championnats du monde à Hawaï. “Cela représente un effort considérable qui peut être comparable à l’ascension de l’Everest pour quelqu’un qui n’a jamais fait d’alpinisme. Cela ne s’improvise pas et requiert une préparation physique, technique et mentale très intense” ajoute Maxime Courtaigne. 

20h d’entraînement par semaine

Cela fait désormais plus d’un mois que Maxime Courtaigne a troqué son siège de bureau rembourré pour une selle de vélo étriquée. Il suit un plan d’entraînement intensif, structuré par un coach professionnel, qui contient près de 20h d’entraînement par semaine. Cela correspond à 12 sessions hebdomadaires soit une moyenne de 250km en vélo (un Paris-Lille), 40 km en courant (un marathon), 8 000 m en nageant (160 longueurs de piscine) et 5h de renforcement musculaire. “Je dépense près de 27 000 calories par semaine soit l’équivalent de 54 hamburgers BigMac ou 33 pizzas margarita !” commente Maxime Courtaigne. 

Bâtir les fondations d’une nouvelle vie

Se faire licencier est un moment difficile à passer. Il faut cependant le percevoir comme une opportunité de prendre du recul sur qui l’on est, ce que l’on a accompli et ce que l’on désir pour la suite. Le projet IronMax répond exactement à cette problématique : bâtir les fondations d’une nouvelle vie plus durable, plus équilibrée, plus saine et dans laquelle le sport a une place prépondérante. “C’est en réalisant des projets hors du commun et inspirants que l’on se crée des opportunités. Cela m’a déjà réussi dans le passé : je suis devenu directeur du développement international du site internet via lequel j’avais réservé une transatlantique en voilier, alors que je n’étais jamais monté sur un bateau auparavant. La chance est bien souvent un hasard qui se provoque !” conclut Maxime Courtaigne. 

A propos d’IronMax
6 mois pour devenir triathlète professionnel. C'est le challenge complètement fou que s'est lancé Maxime Courtaigne en 2020 après s’être fait licencier économiquement par une startup. Débutant en triathlon, il ambitionne de se qualifier pour les championnats du monde Iron Man d'Hawaï.
www.ironmax.io | Salle de Presse | Photos & vidéos | Instagram

A propos de Maxime Courtaigne
Grand sportif de 32 ans, Max a toujours été à la recherche d’expériences de vie hors du commun. Création d’une startup, traversée de l’atlantique en voilier, ascension de sommets de plus de 6000m : le dépassement de soi est pour lui une véritable religion qui lui permet de relever les challenges les plus fous. Son dernier projet ? Devenir triathlète professionnel en 6 mois.
Linkedin

Contact Presse
Maxime Courtaigne
contact@ironmax.io
+33 6 37 95 29 43

 

L'aventure

6 mois pour devenir un Pro Iron Man.

C'est le challenge ambitieux entrepris par Maxime Courtaigne qui souhaite se mesurer aux triathlètes professionnels de longue distance.

L'objectif ? Enchaîner 4km à la nage, 180km de vélo et 42km en courant en moins de 10h ! 

  • Instagram
  • Facebook - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle

À Propos

© 2020 par Maxime Courtaigne. Tous droits réservés.