• Max

Reprise de l'entraînement après 10 jours de Coronavirus

Mis à jour : mars 29


Dernière mise à jour le 29 mars 2020.


Il y a quelques semaines, je faisais partie de ceux qui pensaient que ce virus n'était qu'une "simple grippette" et que "la psychose générale n'était pas justifiée". J'ai vite était rappelé à l'ordre. Tant mieux, car je me trompais. Cela fait maintenant 10 jours que j'ai développé les premiers symptômes de la maladie et je ne suis toujours pas complètement guéri. Je suis particulièrement frappé par l'intensité de ce coronavirus sur un organisme fort et en bonne santé comme le mien. Je comprends désormais mieux les risques pour les plus faibles d'entre nous. Restons chez nous et continuons de soutenir tous les soignants qui s'apprêtent à vivre des semaines difficiles.



Coronavirus : 10 jours pour pouvoir reprendre un entraînement quasi-normal (en quarantaine)


Jeudi 12 mars : jour 1

Tout a commencé ce jeudi 12/03 après une session de vélo de 115km. Je me suis senti faible pendant et après, sans pour autant m'alarmer. Ça arrive après 4h d’effort !



Vendredi 13 mars : jour 2

Le programme du jour était de faire un multi-enchaînement vélo et course à pied. La motivation n’était vraiment pas là mais je me suis dit : “C’est de la flemme Max, enfiles ton cuissard and get the job done”. J’ai rarement autant souffert lors d'un entraînement depuis le début de la préparation. Une fois rentré à la maison, j’étais au bout de ma vie : 39° de fièvre et une fatigue extrême. Coronavirus 1️⃣, Max 0️⃣.


Samedi 14/03 et Dimanche 15/03 : jour 3 et 4

Fièvre, courbatures et incapable de bouger. J’appelle le Samu qui me dit de rester chez moi et de prendre du paracétamol. La nouvelle tombe dimanche : une personne avec qui j’avais passé le weekend précédent est testée positive. Il n’y a plus de doute, j’ai chopé ce coronavirus ! Les nuits sont difficiles, la fièvre est intense, le nez se bouche progressivement et la respiration devient moins fluide. Je dors enroulé dans des serviettes pour éponger la sueur et je change de t-shirt quatre fois par nuit en moyenne. Coronavirus 3️⃣, Max 0️⃣.


Lundi 16/03 et Mardi 17/03 : jour 5 et 6

La bonne nouvelle est que la fièvre est pratiquement tombée même si de petits pics de température me surprennent pendant la journée et la nuit. C’est les montagnes (vi)russes. La moins bonne nouvelle est que la respiration est vraiment difficile : toux sèche, impossible de m’endormir par manque d’oxygène, réveil en plein milieu de la nuit avec une sensation d’étouffement, incapacité de manger car la nourriture réduit l’espace disponible dans ma cage thoracique. Je fais des inhalations aux huiles essentielles régulièrement pour détendre les bronches et mieux respirer. Deux jours et deux nuits d’angoisse et d’hyper ventilation plutôt éprouvant. Ce mardi marque aussi l’apparition d’un nouveau symptôme : perte complète du goût et de l’odorat. Quand je dis complet, c’est full full : les oignons n’ont plus d’odeur et le café a le goût d’eau chaude. Coronavirus 5️⃣, Max 0️⃣.



Mercredi 18/03 : jour 7

Je me réveille bien. Je n’ai plus de fièvre et ma respiration est plus profonde et sereine. Il est temps de remettre progressivement la machine en route (j’en peux plus de rien faire depuis 4 jours). J’ai envie de me décrasser les poumons et de faire marcher ma pompe cardiaque avec 1h de vélo d'intérieur. J’enchaine direct avec une petite séance de renforcement (quelques squats, des fentes et des abdos). Je suis claqué, je tousse pas mal, mon nez est encore bien bouché mais je me sens mieux dans mon corps et dans ma tête. Coronavirus 5️⃣, Max 1️⃣.


De jeudi 19/03 à Samedi 21/03 : jour 8 à 10

je respire de mieux en mieux et mon nez se débouche. Même si le corps râle un peu, je sens que le sport (sans forcer) me fait du bien. J'augmente progressivement la durée de la séance quotidienne de vélo d'intérieur (de 1h à 2h30) que j’accompagne de corde à sauter, renforcement musculaire ou yoga. La fatigue chronique est moins présente. Je commence à voir le bout du tunnel. Coronavirus 5️⃣, Max 4️⃣.



Dimanche 22/03 : jour 11

Une toux persiste, surtout le matin et après l’effort. Je n’ai toujours pas récupérer l’odorat ni le goût. Une orange a le même goût qu’une banane : celui de l’eau. Je ne prends plus aucun plaisir à manger depuis 7 jours. J’en ai ras le bol mais je me dis qua ça va passer. Je tente une grosse session de fractionné à vélo pour me consoler. Elle se déroule bien. Coronavirus 5️⃣, Max 5️⃣.


On va pouvoir repartir dès lundi comme en quarant(ain)e 🚀🏠


De lundi 23/03 à mercredi 25/03 : jour 12 à 14

Une fatigue latente est toujours présente, surtout le matin et le soir. La toux est en revanche quasiment éteinte. Les symptômes disparaissent donc progressivement. Le goût est toujours inexistant et l'odorat commence à revenir pour les odeurs poivrées et chocolatées. Cela fait désormais 10 jours qu'il a disparu. Après avoir pris contact avec différentes personnes sur les réseaux sociaux, il semblerait que ce symptôme pourrait mettre jusqu'à 17 jours pour disparaitre. Mercredi soir, fin du 14éme jour de confinement total, marque aussi mon retour à la course à pied : une dizaine de km autour de mon domicile. Ça fait du bien de remettre en route la machine !


Jeudi 26/03 et vendredi 27/03 : jour 15 et 16

Retour en selle pour des entrainements d'endurance en intérieur bien sûr : 3h30 de vélo le jeudi (110km et plus de 3000 calories brûlées) et un enchaînement vélo / course à pied le vendredi (2h30 de vélo et 45 min de run). Bonne forme physique générale. Le cardio est toujours un peu difficile sur la course à pied en raison de la maladie. j'espère que ça va revenir à la normal rapidement.


Samedi 28/03 : jour 17

Pas de sport aujourd'hui, c'est la journée de récupération hebdomadaire avant la reprise d'un nouveau cycle d'entraînements intenses de 3 semaines. J'en profite pour bien manger et bien m'hydrater même si le goût n'est toujours pas revenu. Je commence vraiment à m'impatienter. Ça fait 13 jours maintenant..

A bientôt,


Max


L'aventure

6 mois pour devenir un Pro Iron Man.

C'est le challenge ambitieux entrepris par Maxime Courtaigne qui souhaite se mesurer aux triathlètes professionnels de longue distance.

L'objectif ? Enchaîner 4km à la nage, 180km de vélo et 42km en courant en moins de 10h ! 

  • Instagram
  • Facebook - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle

À Propos

© 2020 par Maxime Courtaigne. Tous droits réservés.